Pond de Millau icone introduction proposez votre article Envoyez un message Allez sur Twitter Allez sur Facebook Voir les flux RSS

Le Blog
Bouger en Aveyron

Vous aimez les sports de pleine nature ? Vous voulez découvrir une nouvelle activité ? Vous voulez des conseils et des astuces pour pratiquer votre sport favori ? Alors bienvenue sur le blog Bouger
en Aveyron !

Le Paris – Dakar a son Aveyronnais…

Par Julien Barthelemy | 14 décembre 2011 | Catégories Grands évènements / Au coeur de l'action, Sports Motorisés | Pas de commentaires

Focus sur Julien Barthélémy,

 

A la tête de l’entreprise Air-globe, école de pilotage pour enfant, il sensibilise les jeunes pousses à la pratique de la moto verte.

Ce passionné de moto part pour sa deuxième année consécutive  sur le DAKAR dans l’équipe organisatrice du rallye (ASO).

 

Comment t’est venue la passion de la moto ?

Julien B. : Je suis né dans le pays de Richard SAINCT (3 fois champion du DAKAR). Fils d’un père paysan dans le sud Aveyron et d’une mère botaniste, j’ai vu des motos passer tous les jours devant chez moi. Mon père m’a offert mon premier deux roues à 11 ans. Depuis, j’en ai fait mon métier.

 

Julien-Barthélémy

 

Comment es-tu arrivé sur le DAKAR (photos) ?

Julien B. : Un rêve de gosse et l’envie de découvrir ces grands espaces que j’ai longtemps regardé à la télévision. Grâce à mon activité, j’ai tout simplement postulé pour proposer mes services. Mes pratiques en lecture de carte et GPS ainsi que mes connaissances de l’anglais et de l’espagnol, on fait que le feeling est bien passé avec ASO (Amaury Sport Organisation).

 

Ils t’ont rappelé cette année, quelles qualités sont ressorties chez toi ?

Julien B. : Travailler au contact des gens est un plus dans la communication. Lorsqu’on est loin de tout et en petit groupe, il faut savoir écouter et s’adapter. Ils ont aussi apprécié ma capacité à vivre dans les grands espaces vierges comme le « Rougier de Camarès » (rire).

 

Au fait que fais-tu sur le DAKAR ?

Julien B. : Je suis au CHD (Contrôle Horaire des Départs Spéciales). On installe la ligne de départ et la liaison satellite. Ensuite, le gros du travail c’est d’accueillir les pilotes, leur rappeler leur horaire de départ et tenir cette grille imposée. Certains départs sur les spéciales sont espacés de 30 secondes, c’est très court…

 

France 3 portrait Julien Barthelemy Dakar 2012 www.air-globe.com

 

Quel est ton plus beau souvenir ?

Julien B. : Une fois toute la logistique en place, les levers de soleil en plein désert ou dans la pampa sont tout simplement uniques et époustouflants.

 

Merci Julien et ramène nous plein d’images!

 

 

 

 

Laisser un commentaire

CAPTCHA
Change the CAPTCHA codeSpeak the CAPTCHA code
 

Saisir le code

Twitter

RT @Unsiphonfonfon: Sur le blog, je vous ai préparé une flaune aveyronnaise La recette est ici : https://t.co/Qbo0z5WFQZ #flaune #Aveyron
- Lundi avr 24 - 12:53

En Aveyron aussi, le ciel bleu fait ses effets ☀️#battleciel #Rodez #AveyronEmotion https://t.co/SDzRpOyoRo
- Vendredi avr 21 - 3:01

RT @monAveyronPhoto: Un bel air de printemps ☀️ en Aveyron, avec ce pêle-mêle de 5 photos ! 🐦 🌳 🌺 #aveyron #tous_en_aveyron #monaveyronpho
- Mardi avr 18 - 8:22