Pond de Millau icone introduction proposez votre article Envoyez un message Allez sur Twitter Allez sur Facebook Voir les flux RSS

Le Blog
Bouger en Aveyron

Vous aimez les sports de pleine nature ? Vous voulez découvrir une nouvelle activité ? Vous voulez des conseils et des astuces pour pratiquer votre sport favori ? Alors bienvenue sur le blog Bouger
en Aveyron !

Une nouvelle itinérance sur l’ouest Aveyron

Par Nicole labonne | 2 août 2012 | Catégories Randonnées / Balades | Pas de commentaires

La Liaison Conques – Toulouse, parole de pèlerine…

 

Quitter Conques, grimper le raide sentier en zig zag, commencer à sourire et bavarder avec les autres pèlerins, se retourner, admirer le village qui descend tel un torrent de schiste au milieu de la verdure, cheminer pendant 4h30.

 

A partir de là, faire bande à part, en laissant les autres randonneurs, pèlerins et marcheurs tout étonnés, qui continuent vers Decazeville par la voie du Puy, et leur assurer que non, on ne se trompe pas mais qu’on suit la liaison Conques – Toulouse.

 

 

 

 

 

Conques - Toulouse

 

 

 

 

 

Et là, on découvre la solitude au milieu des bois, avant de retrouver le bassin minier où le patrimoine industriel voisine avec les traces jacquaires. Plus loin, on s’émerveille devant le site de Peyrusse le Roc et à Villeneuve d’Aveyron, on éprouve des sentiments fraternels face au pèlerins représentés sur le peintures médiévales de l’église qui, au XIIe siècle, suivaient les mêmes chemins que nous.

 

A Villefranche de Rouergue, le nom de St Jacques se multiplie : la chapelle, l’hôpital, la confrérie, la rue… et on retrouve l’apôtre sur le vitrail de la chartreuse. Ensuite, en suivant le cours ombragé de l’Aveyron, on passera Najac, Cordes sur Ciel, Gaillac, arrivée Toulouse.

 

La liaison Conques – Toulouse est d’une extrême variété. Passer par les prés, les bois, les plaines et les collines tient l’esprit en éveil et réjouit le cœur.

Quant au bâti, religieux et civil, il est remarquable d’autant que les bourgs et les villes sont de taille moyenne. Quelle densité de sites magnifiques! On vit dans un concentré de lieux jacquaires, historique et pittoresque.

 

Il est nécessaire que les Aveyronnais se l’approprient, se familiarisent avec le trajet pour savoir guider le pèlerin égaré. Les aides apportées par les habitants sont précieuses, elles engagent la relation brève, mais aimable et généreuse, qui augure parfois des liens plus durables.

 

 

Témoignage de Nicole Labonne (Belfort, Saint-Igest)

Extrait de l’interview du Villefranchois (26/07/2012)

 

 

 

Plus d’informations :

Comité Départemental de la Randonnée Pédestre 12

Topoguide disponible automne 2012

 

 

 

Laisser un commentaire

CAPTCHA
Change the CAPTCHA codeSpeak the CAPTCHA code
 

Saisir le code

Twitter

Vidéo TF1: visite des caves de Roquefort à l'occasion des journées du patrimoine #Aveyron http://t.co/7qBBpv60le
- Mardi sept 23 - 10:01

@TourismeSud Environ 2 heures depuis Montpellier et Toulouse pour aller à Camarès. Montpellier est un poil plus prêt.
- Mardi sept 23 - 8:08

Bienvenue en #Aveyron l'Automne :-) Rougier de Camarès © OT Camarès #automne http://t.co/kUVORQQWMv
- Mardi sept 23 - 6:52