Pond de Millau icone introduction proposez votre article Envoyez un message Allez sur Twitter Allez sur Facebook Voir les flux RSS

Le Blog
Bouger en Aveyron

Vous aimez les sports de pleine nature ? Vous voulez découvrir une nouvelle activité ? Vous voulez des conseils et des astuces pour pratiquer votre sport favori ? Alors bienvenue sur le blog Bouger
en Aveyron !

Randonner sous les ailes des vautours

Par Sylvain Riols | 12 avril 2012 | Catégories Randonnées / Balades | Pas de commentaires

Accompagné par Sylvain Riols au coeur du Parc Naturel Régional des Grands Causses

 

 

Sylvain Riols est un accompagnateur montagne gaillard, passionné par la faune et la flore. Rencontré au salon de la randonnée de Paris, j’ai découvert son activité qui se partage entre l’accompagnement randonnée et son gîte situé à Peyreleau. Au fil de la discussion il m’a parlé de sa balade d’observation des vautours, très présents sur le sud Aveyron. Voici l’interview en image d’une rencontre des plus planantes…

 

 

Tu accompagnes sur différents circuits dans des paysages magnifiques désormais inscrit au patrimoine Mondial de l’UNESCO (gorges du Tarn, gorges de la Jonte…), as-tu une préférence dans les boucles que tu organises ?


Sylvain Riols : Oui, de toute les randonnées que j’accompagne, celle que je préfère s’intitule « sous les ailes des vautours ».


 

Sous les ailes des vautours

 

 

Où observes-tu des vautours ?

SR : Au cœur des gorges de la Jonte devenu le berceau de la réintroduction des rapaces dans les années 80. Il y a aussi les corniches du causse noir, le cirque de Madasse et sa réserve biologique…

Ces oiseaux de près de 3 mètres d’envergure sont impressionnants et si tranquilles à la fois. C’est fascinant !

 

À quelle période peut-on faire cette rando ?

SR : Toute l’année mais le printemps reste plus propice à l’observation de la faune et de la flore.

 

Est-ce que cette rando est accessible à tous ?

SR : Oui ! On peut adapter cette randonnée aux différents publics. Soit depuis le prieuré de St Jean de Balmes situé sur le Causse Noir, soit en partant de Peyreleau, par le ravin de Malbouche pour les randonneurs confirmés.

 

 

Gorges de la Jonte

 

 

As-tu des conseils pour cette rando ?

SR : Bien sûr et à plusieurs niveaux…

– le premier reste le conseil de prudence. Nous sommes sur un sentier en corniche donc attention !

– le deuxième, c’est un espace naturel protégé ! Il est important de bien appréhender son environnement afin de ne pas créer de dérangement notamment pour les vautours.

– enfin, soyez observateur et n’oubliez pas de lever la tête (rire)

 

Pourquoi partir avec un accompagnateur ?

SR : Je donne un maximum de clef de lecture aux visiteurs. De l’histoire de la réintroduction jusqu’à l’observation pure, en passant par le mode de vie, rien n’est oublié. Cela permet de mieux comprendre le biotope (l’environnement) dans lequel ces rapaces évoluent.

 

 

Jeune vautour moine

 

 

Combien de temps faut-il prévoir ?

SR : Tout dépend de l’itinéraire. Cela va de la demi-journée, à la journée.

 

Faut-il du matériel spécifique ?

SR : Non, hormis de bonne chaussures et des vêtements adaptés, j’équipe mes observateurs de jumelles et j’apporte une lunette ornithologique.

 

Y a t’il un nombre limité de places ?

SR : Non, mais les groupes de 10 à 12 personnes sont les plus cohérents à la fois sur le plan humain et sur le plan de l’observation.

 

Merci Sylvain

 

Infos pratiques :

www.gite-evolutions.com

www.giterandosgorgestarnjonte.com

www.parc-grands-causses.fr

 

Laisser un commentaire

Twitter

Decazeville devient capitale du Street Art dès demain jusqu'au 30 juin ! Suivez le parrain de l'événement… https://t.co/MvqLDIIWKg
- Vendredi mai 24 - 12:50

Cette semaine on célèbre la transhumance des belles vaches Aubrac en Aveyron ! Vous pouvez vous-aussi en profiter p… https://t.co/9Utt4Ot5fk
- Jeudi mai 23 - 3:30

RT @TourdumondeFR: Dernier jour en #aveyron : Direction Rodez pour une visite du musée Soulages, suivi d'une rencontre et d'un repas avec C…
- Jeudi mai 23 - 7:06